La fin de vie en EHPAD

L’accompagnement de la fin de vie en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est important, tant pour la personne âgée que pour les proches. Une équipe soignante formée aux soins palliatifs permet de soulager la souffrance des personnes âgées.

La prise en charge palliative en EHPAD

Aujourd’hui, la majeure partie des maisons de retraite médicalisées apportent une prise en charge de qualité aux personnes âgées en situation de fin de vie. Dans la mesure de leurs moyens techniques et humains, elles prodiguent l’ensemble des soins médicaux dans une logique de bientraitance. La prise en charge palliative est effectuée par l’équipe soignante, dans le but d’éviter à ces patients fragilisés d’être hospitalisés, tout en garantissant la préservation de la qualité de vie.

Dans les situations complexes, des équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP) ou l’hospitalisation à domicile (HAD) peuvent intervenir pour fournir à la personne âgée en fin de vie un soutien et un accompagnement au quotidien et proposer une formation au personnel soignant de l’établissement.

Enfin, dans les cas les plus complexes, l’accompagnement de la fin de vie des personnes âgées peut s’avérer impossible et l’établissement fait le choix de transférer les patients en unité de soins palliatifs (USP) ou en lits identifiés en soins palliatifs (LISP).

La fin de vie en EHPAD

La fin de vie des personnes âgées est devenue, au fil des années, un enjeu de plus en plus important, en particulier pour les EHPAD. Or, dans la grande majorité des situations, la fin de vie de ces résidents, du fait de leurs pathologies et de leur perte d’autonomie, nécessite un accompagnement spécifique. Pourtant, malgré les enjeux, il n’existait jusqu’en 2013 que très peu de données fiables sur les conditions de la fin de vie dans ces établissements. L’étude sur la fin de vie en EHPAD réalisée par le Centre est une étude rétrospective nationale menée auprès de l’ensemble des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes implantés en France métropolitaine et ouverts au 31 décembre 2011. L’étude montre que, globalement, les EHPAD se sont organisés pour accompagner au mieux les situations de fin de vie : accueil des proches la nuit, liens avec des équipes mobiles de soins palliatifs, nomination de « référents », etc.

 

Dans la même rubrique

Le bénévolat d'accompagnement

L’objectif des soins palliatifs est de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psycholo...

En savoir plus

Les aides financières

Afin d’aider au maintien à des personnes en fin de vie, des aides financières peuvent être demandées. Ces différents dispositifs peuvent relever du d...

En savoir plus

La fin de vie à domicile

Il est possible d’être accompagné et soigné en fin de vie à son domicile dans de bonnes conditions. La loi du 2 février 2016 prévoit que toute personn...

En savoir plus

La fin de vie à l'hôpital

En France, 65% des patients décèdent à l’hôpital. Aujourd’hui, de nombreux moyens existent pour accompagner dignement les patients en fin de vie, même...

En savoir plus

Les soins palliatifs

Les soins palliatifs ont pour objectif d’aider à maintenir au maximum la qualité de vie des patients atteints d'un handicap ou d'une maladie grave, po...

En savoir plus

Les médicaments et thérapies complémentaires

En fin de vie, la priorité est donnée à la qualité de vie du patient. Des médicaments et plusieurs autres types de soins (thérapies complémentaires) s...

En savoir plus

Actualités