Euthanasie et suicide assisté : Actualisation du Panorama des législations sur l’aide active à mourir dans le monde, au 31 janvier 2022

25 MAI 2022

Dans quelles conditions se sont discutées les lois sur l’euthanasie et le suicide assisté à l’étranger ? Que recouvrent précisément ces lois ? Quels sont les patients qui peuvent demander un recours à l’aide active à mourir, et dans quelles conditions les professionnels de santé peuvent-ils y répondre ? Quels sont les mécanismes de contrôle instaurés pour s’assurer de la conformité de la pratique dans chaque pays ? Quelles sont les dernières décisions de justice prises sur ces sujets dans le monde ?

Afin de répondre à ces interrogations, le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie a mis à jour son Panorama des législations sur l’aide active à mourir dans le monde, au 31 janvier 2022.  Pour chacune des lois et des décisions de justice, un historique des débats et les fondements juridiques et principiels sur lesquels elles reposent sont développés, leur contenu est détaillé et, plus particulièrement en ce qui concerne les législations, les questions qui émergent à la suite de leur entrée en vigueur sont mises en lumière. Des encadrés reprennent les points principaux à la suite de chaque pays.

A l’aune d’une convention citoyenne sur la fin de vie à venir, annoncée par le président de la République, ce dossier actualisé vise à ce que chacun, novice ou expérimenté sur ces sujets, puisse s’approprier le contexte et le contenu des lois existantes dans le monde, afin de nourrir le débat de données objectives et concrètes.

Téléchargez le Panorama des législations sur l’aide active à mourir dans le monde actualisé au 31 janvier 2022