Nouvelles directives médico-éthiques de l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) « Attitudes face à la fin de vie et à la mort »

Marina Rennesson, documentaliste

https://www.samw.ch/fr/Publications/Directives.html , juin 2018

En juin dernier, l’ASSM a publié de nouvelles directives « Attitude face à la fin de vie et à la mort ». Deux points nouveaux y apparaissent. Elles élargissent l’accès au suicide assisté pour les patients dont la mort n’est pas encore imminente, sur un critère de souffrance jugée comme insupportable par le malade. Et, contrairement aux recommandations de 2004, l’ASSM juge désormais que si le suicide assisté « n’est pas un acte médical […] il s’agit toutefois d’un acte [ ] pouvant être réalisé par le médecin ». Entre 2004 et 2018, l’ASSM a ainsi considérablement évolué sur ses positions vis-à-vis du suicide assisté. Mais en octobre, la Fédération des Médecins Suisses (FMS) a refusé d’intégrer ces nouvelles directives dans son code de déontologie au motif que ce critère de souffrance insupportable était difficile à qualifier. C’est la première fois que la FMS n’intègre pas dans son code des recommandations de l’ASSM.