La fin de vie, et si on en parlait ?

Personne n’aime y penser et pourtant tous les Français ont des droits en matière de fin de vie, qu’ils soient en capacité de s’exprimer eux-mêmes ou dans l’incapacité de le faire et quel que soit leur âge. 40% des Français âgés de plus de 50 ans ignorent l’existence d’une loi et 81% ne savent pas précisément ce que sont les directives anticipées.

Y réfléchir à l’avance, que l’on soit malade ou bien-portant, c’est l’opportunité d’une plus grande sérénité à l’avenir, pour soi et pour ses proches, qui pourraient être confrontés eux aussi à ces décisions souvent difficiles.

Quels sont vos droits en matière de fin de vie ?

Vous pouvez exprimer vos volontés en matière de fin de vie à travers les directives anticipées et la personne de confiance. Si ces dispositifs ne sont pas obligatoires, ils peuvent être un moyen pour réfléchir et dialoguer avec vos proches ou votre médecin.

Par ailleurs, la loi interdit l’obstination déraisonnable (« acharnement thérapeutique ») et donne le droit au patient de refuser des traitements et de demander lui-même une sédation profonde et continue jusqu’au décès, s’il le souhaite et dans des conditions très strictes.

Vous trouverez sur ce site internet des informations sur les soins palliatifs et la fin de vie, que vous soyez jeune, plus âgé, malade ou bien-portant, ou encore que vous soyez un proche aidant, accompagnant une personne en fin de vie.

Des actions pour vous informer et vous inviter au dialogue

Avec le soutien du Ministère chargé de la santé, le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie mène depuis 2017 des actions de communication et lance des campagnes d’information pour informer les Français sur leurs droits et les inviter au dialogue.

  •  Ce nouveau site Internet en 2018 : www.parlons-fin-de-vie.fr
  • Des campagnes publicitaires à la télévision et sur internet en 2017 et 2018
  • Des outils pour les professionnels de santé
  • Une page Facebook
  • Un compte Twitter
  • Une chaîne Youtube
  • Des outils pratiques : infographies, affiches, cartes postales, etc.

Vous aussi, relayez la campagne !

Votre structure est concernée de près ou de loin par la fin de vie et vous souhaitez participer à une meilleure connaissance des droits ? Un Kit de communication est à votre disposition pour relayer notre campagne d’information.

 

Newsletter2-V2_VisuelKitdeCom - sansGuide

Comment utiliser les outils du kit de communication ?

  • Affichez le poster dans vos locaux / antennes locales

  • Distribuez la carte postale à l’occasion d’événements

  • Relayez les images, les vidéos et les infographies sur vos réseaux sociaux

  • Publiez un article dans vos newsletters ou sur votre site Internet

  • Partagez les publications Facebook via notre page

Commandez des outils imprimés !

SVG

Pour commander des affiches et des cartes postales déjà imprimées et pour toute question sur le kit de communication et la campagne, contactez-nous  :

Vous êtes professionnel de santé ?

Les professionnels de santé sont les mieux placés pour informer, sensibiliser et dialoguer avec leurs patients. Pour vous aider à parler de la fin de vie, des outils spécifiques sont à votre disposition. Retrouvez-les sur cette page.

Pour aller plus loin

Le kit de communication et le dossier de presse

Dans la même rubrique

La fin de vie, et si vous en parliez avec vos patients ?

Tous les Français ont des droits en matière de fin de vie et pourtant, 40% des Français âgés de plus de 50 ans ne savent pas qu’il existe une loi sur ...

En savoir plus

La personne de confiance

La personne de confiance est désignée par un patient pour l’accompagner dans son parcours médical et le représenter pour ses décisions médicales au mo...

En savoir plus

La sédation profonde et continue jusqu’au décès

Toute personne a le droit à une fin de vie digne et accompagnée du meilleur apaisement possible de la souffrance. Cet accompagnement peut nécessiter ...

En savoir plus

L'obstination déraisonnable

On parle d’obstination déraisonnable lorsque des traitements sont poursuivis alors qu’ils apparaissent inutiles, disproportionnés ou n’ayant d’autre...

En savoir plus

Les directives anticipées

Les directives anticipées permettent à quiconque d’exprimer ses volontés, notamment sur la fin de vie, pour les faire valoir dans le cas où il ne sera...

En savoir plus

Actualités