À l’international l Nouvelle loi sur le « testament biologique » en Italie

À l'international l Nouvelle loi sur le « testament biologique » en Italie

En décembre dernier, l’Italie a adopté le « bio-testament », soit huit articles de loi consacrant l’obligation de recueillir le consentement informé du patient, le droit pour celui-ci de refuser un traitement, y compris l’hydratation et l’alimentation artificielles, et la possibilité pour une personne majeure d’écrire des « dispositions anticipées de traitement » contraignantes pour les médecins. Les soignants ont l’obligation, même en cas de refus de traitement, de mettre en œuvre une thérapie anti-douleur adaptée pouvant aller jusqu’à une « sédation palliative profonde et continue » dans les cas de souffrance réfractaire en fin de vie.

La loi, adoptée après 10 ans de débats, doit à présent faire ses preuves sur le terrain.

http://www.gazzettaufficiale.it/eli/id/2018/1/16/18G00006/sg