Qu'est-ce qui peut conduire à envisager une sédation profonde et continue ?

Réponse par Michèle Lévy-Soussan, médecin, hôpital Pitié Salpêtrière


La sédation profonde et continue est envisageable lorsqu’il y a des complications aigues et irréversibles de la maladie du patient, mais également lorsque celui-ci manifeste une souffrance réfractaires aux traitements. La sédation profonde et continue peut aussi accompagner une décision de suspendre les traitements de maintien en vie artificielle du patient.