Qu'appelle-t-on "obstination déraisonnable" ?

Réponse par Jean-Marie Faroudja, médecin, Conseil national de l’Ordre des Médecins


On peut parler d’obstination déraisonnable lorsque sont imposés au patient des examens, investigations, thérapeutiques inutiles ou disproportionnées qui n’ont d’autre effet que le seul maintien artificiel de la vie.